Back

Qi, Wuji, Taiji, Yin/Yang

posted 09/07/2009, 11h52

QI:

Depuis près de 3000 ans les Chinois ont développé un concept fondamental qui est la connaissance du QI, mot difficilement traduisible, mais qui faute de mieux pour faciliter un début de compréhension désignera "l'énergie" ou "souffle d'énergie".
L'énergie ou Qi (prononcer TCHI) baigne tout l'univers, c'est une manifestation naturelle qui s'applique à toutes les constantes de la matière et de la vie

WUJI:

Les anciens philosophe de la Chine antique comprenaient la cosmogonie à partir de l'idée que tout provient du vide, d'un chaos originel le " WUJI" mais que celui-ci détenait le potentiel créatif de l'univers et de toutes ses manifestations, le " TAI JI".

TAI JI:

- "TAIJI" apparaît dans le livre des mutations "YI JING"
( 4e - 5e siècles av.J.C le plus anciens livres des chinois) comme principe premier.
-TAI veut dire immense, sans limite, ample, démesuré, infini, suprême.
- JI signifie poutre faîtière d'une maison, mais plus précisément exprime le supérieur, l'ultime, mais aussi il sous-tend l'idée d'harmonie des tensions devant cette image de deux poutres d'un toit s'appuyant l'une sur l'autre et représentant deux forces opposées symbolisant l'harmonie des tensions.

Ainsi TAI JI issu du WUJI exprime le " Faite Suprême" ou "principe premier" dont découle le Yin et le Yang

YIN-YANG:

Les idéogrammes chinois représentent respectivement les deux versants d'une colline, l'un tournée vers le soleil, l'ADRET, l'autre à l'ombre l'UBAC préfigurant les deux forces opposées et complémentaires du YIN et du YANG
Le Yin et le Yang sont donc les énergies opposées et complémentaires qui régissent l'univers, mais la nature n'est faite que d'alternances, forces actives et forces passives.
Cependant, l'univers n'est pas strictement séparé en deux, chaque partie contenant l'autre en elle-même à l'état latent: il y a toujours une partie de l'un dans l'autre et vice versa, et rien n'est jamais définitif, dans une dynamique perpétuelle où l'élément en minorité dans l'un peut en prenant de l'ampleur devenir dominant, tout en préparant en même temps son contraire.

Ce qui est Yin: profond- ce qui apaise- le bas- la terre-la lune-la nuit etc

Ce qui est Yang: superficiel-ce qui dynamise-le haut- le ciel-le soleil-le jour-etc.

Source:
A la recherche du TAIJI QUAN
de WANG XIAN et ALAIN CLAUDE
transmission de l'école Chen
GUY TREDANIEL EDITEUR


Your browser is not supported. The design and some functions of this site may not function properly. We apologize for the inconvenience. Please try Firefox for best performance. Get Firefox