Created: 2010-04-14 13:23:55 Modified: 2010-10-13 15:51:51

Enseignement des arts martiaux et enseignement de masse

Forums / Martial Art / General / Enseignement des arts martiaux et enseignement de masse
New message
Previous2 3 Next 
User info Message Created
# 1 2010-04-14 13:23:56
jagwa
User icon
J' en viens à me poser une question...

La transmission d' un AM est il compatible avec un enseignement de masse? Y a t il un intérêt au niveau de la transmission à faire venir un expert pour enseigner à plusieurs centaines de personne?

Personnellement, je me pose même la question de savoir si il y a un intérêt à enseigner à un groupe d' une vingtaine de personnes...

Sans doutes pour certaines choses mais est ce vraiment la meilleure façon de faire?

Y a t il un intérêt à faire pratiquer exactement la même chose à des centaines de personnes très différentes les unes des autres?

Une question que je me pose... Ma réponse n' est pas définitive mais je pense que non.
# 2 2010-04-15 18:36:39
budoka
User icon
J'étais présent à ce stage du 3-4-5 avril avec plus de 600 pratiquants (selon les organisateurs). J'ai fait un résumé du stage que vous pouvez lire dans la section article (dans 1-2 jours) et mon professeur de karaté a aussi écrit un texte sur sa “rencontre” avec Mori Sensei.

Il se fait que j'ai parlé de ce point: c'était ma première fois et la dernière car on n'apprend que très peu de choses.

Je préfère pratiquer dans des petits groupes ou encore mieux seul avec le maitre. Mais ce n'est pas toujours possible bien sur.

Et puis pour le professeur c'est plus intéressant, financièrement parlant, de donner cours à beaucoup de monde. Surtout si c'est un professionnel qui gagne sa vie avec les arts martiaux. Bien sur, la quantité ne va pas toujours de pair avec la qualité.
# 3 2010-04-17 11:59:00
Vince
User icon
salut, je pense que l'enseignement de masse est assez moderne, pour le Karate cela à débuté à Okinawa et au Japon déjà, lorsque cette discipline purement Okinawaïenne (avec apport chinois of course) à été "vulgarisée" pour la rendre accessible au plus grand nombre et surtout pour la faire reconnaître comme méthode pédagogique dans le programme scolaire (genre école primaire). C'est pas facile pour un Karatéka "pur et dur" de constater que ce qu'il pratique depuis des années est finalement une version destinée aux enfants, très édulcorée du Tode, qui s'est propagée dans le monde entier après la 2ème guerre. enfin c pas vraiment le sujet.... donner cours à un grand nombre c'est juste un boulot comme un autre, l'image du prof étant un masque social ou un statut comme tant d'autre. parfois le nombre d'élèves n'est pas du tout représentatif de la qualité du prof ou du maître, il suffit d'une bonne structure, d'une bonne organisation, de chance, d'être riche peut être aussi? et tout ce qui va avec. j'ai participé à ce genres de rencontres de masse (Karate et Aïkido) et jamais je n'ai trouvé ça super au niveau de l'art martial, par contre pour les rencontres et le bons temps passé avec les copains c'est idéal, cela renforce les liens, et on se montre, on se fait connaître.... l'égo individuel devient égo collectif....
# 4 2010-04-17 15:26:20
Guest
User icon
Vince tu es mon idole!
# 5 2010-04-18 12:53:32
budoka
User icon
c'est tout à fait juste, tout ce que tu dis Vince. l'idéal est le travail en petit groupe pour avoir un maximum d'enseignement du maitre.
# 6 2010-04-22 13:40:19
Vince
User icon
je t'en prie Guest.... bien sûr on ne peut pas reprocher à un prof (Maître) de gagner sa vie en donnant des stages à 500 personnes, si je pouvais le faire je ne cracherais pas dessus! Maître Morio donne ce genre de cours de masse ou tout le monde à l'air de bons petits clônes hurlant les Kiaï simultanément, mais il a sans doute un petit nombre d'élèves proches ou même un seul disciple à qui il transmet l'art martial véritable (et pas sa version sportive). J'ai entendu parler de Monsieur Serge Augier qui, à Paris, travaille d'une manière traditionnelle et n'hésiterait pas à proposer un enseignement personnalisé à ses élèves. C'est logique car comme dans un enseignement spirituel, devenir la copie conforme d'un modèle ne sert à rien, au contraire... le Maître est là pour faire ressortir le potentiel du disciple et pas pour le conditionner d'avantage. Donc pour l'art martial aucune méthode ne peut être idéale pour tout le monde à la fois. non?
# 7 2010-04-22 14:45:09
budoka
User icon
Dans le passé, j'ai déjà discuté sur ce sujet avec mes professeurs et d'autres pratiquants :

L'enseignement de masse a aussi du bon : par exemple quand il y a un paquet d'élèves qui paient des cotisations, ca fait vivre le dojo, le professeur et il peut se concentrer sur une poignée d'élèves qui sont vraiment motivés par l'art martial. En les prenant à part pour donner plus d'enseignement,...
Bien sur, le professeur peut donner des cours particuliers à quelques élèves mais tout le monde ne peut pas payer des sommes énormes même si ce sont des passionnés des arts martiaux.

Et puis en donnant des cours ouverts à tous, on donne à tout le monde la possibilité de découvrir un art martial et c'est à chacun de faire ce qu'il veut avec. Je dois vous avouer que les raisons pour les quelles j'ai commencé à pratiquer sont loin des raisons qui me poussent à continuer : mais ca c'est un autre débat, un autre sujet de discussion ;-)
# 8 2010-04-23 19:57:53
Guest
User icon
Et M Serge Augier gagne, à mon avis, plutôt bien sa vie ;)

C' est d' ailleurs le revers de la médaille :( Le prix...

Jgw
# 9 2010-10-01 15:22:46
Guest
User icon
Je me demande encore ce qu'il "gagne" notre urbandaoist "médaillé" des techniques de fuites...
# 10 2010-10-01 18:54:04
Guest
User icon
"Je me demande encore ce qu'il "gagne" notre urbandaoist "médaillé" des techniques de fuites..."

A pas compris là... Tu peux préciser ta question/le sens de ta pensée?

Jgw
# 11 2010-10-02 11:31:37
Guest
User icon
Serge est excellent. En combat et en fuite. Ce qu'il "gagne", je ne sais pas. On se demande toujours la valeur de ceux que l'on admire par rapport à ce qu'il gagne financièrement, mais l'argent n'est pas la valeur. La valeur, c'est la capacité à donner, se donner, faire circuler le savoir, partager... Je ne vois pas comment "donner" sans "prendre" ou recevoir...

On demande beaucoup quand on donne beaucoup, énergiquement comme financièrement.
Qu'est ce qu'on en a à foutre qu'un maître gagne bien sa vie si son enseignement est bon ? Et qu'est-ce qu'on s'en fiche si il a 3 ou 3000 élèves ?

Il y a toujours un revers de la médaille. Pour chacun. Il n'y a ni gagnant, ni perdant, seulement des gens qui se posent beaucoup de questions, critiquent et jugent (comme moi-m^me) au lieu d'aller s'entraîner...

Et je ne sais pas ce que je fais sur cette page d'ailleurs.
# 12 2010-10-02 11:46:17
Guest
User icon
C'est ma frustration qui a parlé.
Parce que j'ai pas pu être élève de Serge !!!
Voilà le fond de ma pensée.
# 13 2010-10-02 14:10:00
Guest
User icon
Mmmm... Tu (Qui es tu d' ailleurs?) n' as pas tort...

J' ai ecrit ce message il y a quelques temps... Ma conception a un peu changé depuis.

Maintenant, je pense que Serge fait de l' artisanat contrairement à de nombreux autres qui font plutôt de l' industriel. Son enseignement est excellent (Au plus j' y vais, au plus je le pense et j' espère bien un jour le sentir à travers mon corps à force de travail) et la qualité a un prix. Je pense que peu de gens peuvent transmettre un enseignement d' une telle qualité...

Mais il n' reste pas moins que suivre son enseignement représente, pour moi pauvre enseignant, une part substantielle de mes revenus. L' engagement ne va pas forcément de soi et il est normal, et plutôt sain, que je me pose des questions.

J' ai répondu à cette question maintenant.

Hé MAOW, quand est ce que vous allez obliger les gens à s' inscrire pour poster? Et une présentation? Ce ne serait pas du luxe... Pour moi comme pour les autres... Pour l' instant on se connait presque tous, mais après? Faudrait pas qu' on en vienne à jouer avec l' anonyma

(Et je ne dis pas ça pour la remarque du guest ci dessus... J' anticipe juste un peu...)

Jgw
# 14 2010-10-03 08:02:13
Guest
User icon
"Pour l' instant on se connait presque tous, mais après? Faudrait pas qu' on en vienne à jouer avec l' anonyma".

Je ne connais personne ici et personne ne me connaît. Et franchement, je préfère rester anonyme si ça n'embête pas.

L'anonymat a l'avantage de pouvoir laisser exprimer. A défaut, je préfère me taire.

Est-ce que ça vous ennui si je reste anonyme ? Je préférerais.
# 15 2010-10-03 11:04:21
Guest
User icon
Bon, je parle en mon nom, je ne suis pas un officiel du site.

Personnellement, ce que je demande ce n' est pas que l' on donne son nom, son prénom et son adresse...

Par contre je trouverai bien que chacun fasse une petite présentation de son parcours, histoire qu' on sache d' où les gens viennent...

Ce serait aussi bien de pouvoir se joindre par message privé. Certaines choses ne peuvent être vérifiées qu' en "live" et il me semble que c' est un des intérêts majeur d' un forum d' art martiaux: faire des rencontre dans la vraie vie.

Il y a aussi deux danger, le premier c' est d' avoir toute une série d' internet warrior qui écrivent bien mais qui sont juste des branleurs.

Le deuxième c' est que des gens inscrit se mettent aussi à ecrire "sous guest" et puissent ainsi avoir plusieurs identités.

Pour l' instant on se connait... On peut toujours dire qu' on fait confiance aux gens... Pour moi c' est un flagrant délit de naiveté :)

Jgw
Previous2 3 Next 
Your browser is not supported. The design and some functions of this site may not function properly. We apologize for the inconvenience. Please try Firefox for best performance. Get Firefox